Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

La référence au « Chapelier fou » est bien accrochée à une cimaise. On distingue assurément le « Lapin » sur l’un des visuels travaillés en numérique par l’artiste. Quant au « Chat », il offre sa vision colorée et endormie, parmi cet univers où règne pour l’essentiel le noir et blanc. « Alice & ses Merveilles » fruit de l’imaginaire débordant de la photographe franco-serbe, Silvana VUCIC se découvre à Auxerre jusqu’au 09 avril. Un conte iconographique où l’homme et sa masculinité sont rois…

 

AUXERRE : Virage à 360 degrés pour la toujours très surprenante et inattendue photographe de l’Yonne aux origines serbes ! Elle qui d’ordinaire nous livre le fruit de ses travaux artistiques, un tantinet provocateur où la sensualité et l’érotisme au féminin transpirent à fleur de peau sur la moindre petite surface de l’une de ses prises de vue en exposition, effectue avec cette nouvelle facette de son talent une sacrée pirouette pour retomber sur ses pieds. Proposant une relecture très personnelle et suggestive du célèbre conte enfantin qui fut rédigé par Lewis CARROLL en novembre 1865.

« Alice & ses Merveilles » : tel est l’intitulé de ce nouveau rendez-vous que l’artiste présente jusqu’au 09 avril à la galerie auxerroise, « Mouv’Art », l’un de ses lieux emblématiques qu’elle affectionne tant.

En quatre-vingt-dix visuels, associant une quarantaine de modèles – de purs amateurs de la pose photographique qui se sont prêtés au jeu ou pas selon les desideratas de l’observatrice -, la brune Silvana nous entraîne dans son monde où…la virilité et la sensibilité masculines sont reines !

 

 

Mais où sont passées les représentations de la femme ?

 

Un saisissant contraste avec les précédentes manifestations (« 300 Confidences » en 2022) où la source nourricière de l’artiste inspirée se résumait alors à la femme placée sur un piédestal dans toute sa splendeur !  

Pris dans les mailles du filet de cette créativité exacerbée qui n’en finit jamais de repousser davantage les limites de l’expression et de la transfiguration : les hommes ! Ses « Merveilles », en somme pour celle qui ose incarner le temps d’une expo le rôle complexe et torturé de cette Alice imaginée par un Lewis CARROLL très ambigu et rattrapé par la morale victorienne à l’époque – et pourquoi pas un jour Silvana actrice de ses propres personnages lors de futurs projets cinématographiques ! – et nous livrer ainsi via le regard iconographique de son objectif sa véritable perception et le fonds de sa pensée.

Hormis le portrait faisant office d’affiche de cette manifestation – il fait deviner par le jeu du mystère et de la suggestion la seule et unique présence féminine dans l’espace culturel auxerrois -, il n’y a pas de trace de femme alentour dans cette exhaustive série de clichés à admirer sans modération !  

Il resterait bien, tout de même, pour se mettre quelque chose sous la dent, la robe de mariée qui siège en bonne et due place au centre de la pièce principale de la galerie. Une robe de confection très ancienne qui possède elle aussi son histoire…

 

Une simple déclaration amoureuse aux hommes de sa vie…

 

Quel aura été le fil conducteur de Silvana VUCIC pour construire ce travail à la qualité esthétique irréprochable ? Se sera-t-elle penchée sur les travaux photographiques et méconnus de son illustre inspirateur, ce Lewis CARROLL qui ne se contentait pas d’écrire des histoires en version « abracadabra » en mettant en scène un lapin, un chapelier, une pendule ou des jeux de cartes s’animant tout seul, pour le seul plaisir d’une fillette ?

Ou bien, en elle-même, cette jeune femme à l’esprit si mutin et à l’espièglerie bien affirmée a-t-elle voulu jouer sur les mots (les fameuses « merveilles » d’Alice) pour nous livrer ses états d’âme les plus profonds en une vraie introspection artistique où la masculinité deviendrait le symbole de ses préférences ?              

Bref, on ne sort pas indemne de cette exposition à la gamme chromatique réduite presque à sa plus simple expression si on l’a considère par un autre bout de la lorgnette, celui de la psychologie ! D’ailleurs, l’artiste l’a si bien précisé dans un récent post sur la toile, en forme d’hommage : « Merci à tous ces merveilleux hommes, à votre belle énergie qui m’a permis de retrouver ma confiance et améliorer mon amour pour vous, le peaufiner, l’ajuster : je vous aime ! ».

Ainsi, c’était donc cela. Une déclaration d’amour de l’artiste aux hommes de son existence ! Et avec des photographies à la surprenante tonalité – certaines pourraient illustrer quelques reportages de « Géo » ou de « Chasseurs d’Images », de surcroît ! Cela vaut bien toutes les Saint-Valentin du monde, non ?!

 

 

En savoir plus :

Exposition « Alice & ses Merveilles » de Silvana VUCIC

A la galerie MOUV’ART à Auxerre

Jusqu’au 09 avril 2023

De 14h30 à 18 heures

Entrée libre.

 

Thierry BRET

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

La sensibilité slave à fleur de peau. Avec ce qu’elle a de si poignant, d’émotionnellement riche. D’extrême sensibilité, aussi. Pianiste virtuose, l’Ukrainienne Anna JBANOVA excelle avec son toucher délicat sur le clavier. Violoncelliste hors pair, le Russe Dimitri MASLENNIKOV – d’origine tzigane et natif de Finlande – remportait dès 13 ans le prix Rostropovitch ! Le Français, François PINEAU-BENOIS, est une étoile du violon qui brille de plus en plus fort à chaque représentation. La nouvelle saison de l’Abbaye de REIGNY ne pouvait pas mieux débuter !

 

VERMENTON: Clin d’œil ironique à l’actualité internationale, en voilà trois qui s’entendent comme larrons en foire dès qu’ils se présentent sur une scène ! Un trio instrumentiste de virtuoses, d’astres au firmament allant tout droit vers le zénith, de musiciens suffisamment calibrés pour interpréter Franz SCHUBERT et Sergueï RACHMANINOV. La beauté musicale à l’état pur, en somme. Prête à auréoler de sa succulence auditive ce cadre magnifique né à l’époque cistercienne, chère à Béatrice et à Louis-Marie MAUVAIS – les propriétaires du site -, l’emblématique Abbaye de REIGNY !

Comme une bouffée d’air pur qui rafraîchit les idées embuées, un vigoureux zéphyr virevoltant et printanier qui annonce des jours meilleurs, voilà la 17ème saison culturelle qui démarre avec grâce dans ce haut lieu patrimonial de la Bourgogne septentrionale. Un premier concert accueilli en ces lieux en cette journée dominicale du 02 avril, au beau milieu de l’après-midi.

Sur la même scène, trois nationalités – plusieurs mêmes par extrapolation ! -, Ukrainienne, Russe et Française. Pas forcément les « meilleurs amis » du monde pour d’entre elles, depuis plus d’un an. Mais, ici, on fait fi de la nature géopolitique des relations. Seul ce tempérament musical passionnel entre ces trois artistes subsiste et prend corps sans retenue pour emmener le public vers l’onirisme et la grâce.

 

 

Une promenade musicale entre « Barry Lyndon » et le « Trio élégiaque »…

 

Les mélomanes ne s’y tromperont pas. D’une part, à l’écoute du « trio n° 2 opus 100 » de SCHUBERT, reconnaissable parmi mille puisque le morceau a intégré la mirifique bande-son du célèbre « Barry Lyndon », l’opus cinématographique de Stanley KUBRICK en 1975 qui changeait catégoriquement de registre lui qui nous avait envoyé par-delà les étoiles de la voûte céleste avec sa célèbre « 2001, l’Odyssée de l’espace » ou le troublant, voire dérangeant, « Orange Mécanique ».

D’autre part, il y a le fameux « Trio élégiaque » - il s’agira de la première variante -, dont le compositeur n’est autre que Sergueï RACHMANINOV. Une pièce écrite en 1892 à Moscou alors que son auteur était à peine âgé de dix-huit ans !

Il faut croire que nos trois instrumentistes de talent ont su séduire avec brio le comité artistique des Amis de l’Abbaye de REIGNY, organisateur de cet évènement printanier. L’exceptionnelle puissance expressive de ce trio cosmopolite aura ainsi l’opportunité de laisser libre cours à toute sa dextérité et sa maestria lors de récital qui promet d’être divin. Une excellente manière d’entamer la nouvelle saison dans ce lieu chargé d’histoire et de spiritualité…

 

 

En savoir plus :

Récital à l’Abbaye de REIGNY, près de Vermenton, à 16 heures.

Un concert romantique passionnel autour des œuvres de SCHUBERT et de RACHMANINOV.

Avec au piano, Anna JBANOVA, au violon, François PINEAU-BENOIS, et au violoncelle, Dimitri MASLENNIKOV.

Place : 25 € / 35 € selon catégorie

Réservation indispensable.

Ecrire par mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ou par texto au : 06 13 52 94 86

  

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

« Nous allons poursuivre l’aventure et faire encore mieux la prochaine fois… ». En étoffant le comité de pilotage de la course de deux personnes supplémentaires, Jérémy MAISON confirme ce qu’il avait déclaré au lendemain de la première édition de la Classique cycliste de Puisaye-Forterre : « je pense déjà à l’épreuve de l’année prochaine… ». Le président du Vélo Club de Toucy fera appel également à une agence de communication afin de mieux valoriser l’évènement et ses sponsors en 2023…

 

AUXERRE : C’était l’un des temps forts de l’assemblée générale du club sportif de Puisaye accueillie dans les locaux de l’un des partenaires, le siège de GROUPAMA Yonne. Avec au menu : la présentation des perspectives évolutives de la troisième édition du classique parcours cycliste qui sillonne les belles routes de cette partie occidentale de l’Yonne. Un rendez-vous que les férus de la « petite reine » ont déjà biffé en toute logique sur leurs agendas : le 24 septembre prochain. 170 kilomètres de routes vallonnées, de courbes, et de faux plat à se mettre dans les muscles à la force des mollets ! Une course qui n’est vraiment pas faite pour les enfants de chœur !

 

Des modifications notoires à relever pour l’édition 2023…

 

Baptisée « Souvenir Philippe GERBAULT », en mémoire du regretté président du VCT trop tôt disparu et ce de manière tragique sur une petite route de Puisaye à l’été 2021, la compétition accueille la fine fleur des coureurs espoirs du circuit hexagonal et quelques jeunes pousses étrangères ayant choisi la voie du professionnalisme. Un plateau fort de 130 prétendants à la victoire finale, au terme d’une journée impitoyable pour les organismes mais pas ordinaire à vivre au cœur de la Puisaye.

Bref, l’élite nationale en totale immersion dans un secteur de l’Yonne où les pièges et les surprises peuvent être nombreux à franchir.

Devant les partenaires et les suiveurs de l’association, Jérémy MAISON a évoqué longuement l’ossature de cette future édition. Même si le parcours emprunté sera à l’identique de celui de cette année, plusieurs modifications notoires sont à signaler parmi la feuille de route dévoilée par le jeune président du club.

 

 

L’expertise et la communication, deux nouveaux atouts entrent dans le jeu…

 

Primo, le comité de pilotage de la course va se renforcer de deux nouvelles personnes dont l’expérimenté Laurent RIOTTE – il est le fils de Raymond ancien coureur professionnel, équipier de Raymond POULIDOR, Jacques ANQUETIL ou Bernard THEVENET – et coordinateur sportif auprès de l’équipe cycliste nationale, COFIDIS.

Secundo, un effort important sera fait sur la communication cette année. D’une part, pour y valoriser l’existence de l’évènement de la manière la plus exhaustive sur l’ensemble du territoire. D’autre part, pour y placer les partenaires sous la lumière. On pense alors à la Banque Populaire, GROUPAMA, entre autres mais aussi à la Région, au Département ou encore la Communauté de communes de Puisaye-Forterre, cette dernière finançant le maillot officiel de la course.

A l’arrivée, à l’instar des autres soutiens de cet évènement, Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI, son président, ne manque jamais l’occasion de se retrouver sur le podium où l’attend la remise des prix aux vainqueurs…

Pour accroître cette volonté de mieux communiquer, Jérémy MAISON missionnera une agence spécialisée dans le domaine pour dynamiser l’attractivité de l’évènement.

D’ailleurs, d’autres surprises ne sont pas à exclure pour renforcer la notoriété d’une épreuve qui semble vouloir s’inscrire dans la durée avec de la qualité et du professionnalisme…

 

Thierry BRET

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

« Je suis super content que le club 15 redémarre ! ». C’est en prononçant cette petite phrase introductive qui n’avait rien d’anodine que le président du Rugby Club Auxerrois (RCA) David PARIZOT a renoué le fil, pourtant ténu avant l’épisode de la COVID, avec les partenaires économiques, soutiens inconditionnels de la structure sportive. Un Club 15 accueilli dans la belle concession « Etoile 89 » qui profitait de l’opportunité pour mettre en lumière quelques rutilants modèles à la griffe de Mercedes…

 

AUXERRE: De trois à quatre soirées annuelles placées sous le sceau de la convivialité et de la bonne humeur. Tel était jusqu’alors le rythme de croisière de la vénérable structure veillant à accueillir en son sein partenaires et sponsors économiques inféodés à la vie et aux résultats du Rugby Club Auxerrois. Une cadence suffisante, certes, mais ô combien régulière, pour entretenir d’indispensables liens d’amitié entre amoureux du ballon ovale !

La COVID, durant deux saisons, aura mis entre parenthèses ces liens que l’on aurait pu supposer indéfectible, à cause des périodes de confinement. S’excusant presque avec une once d’humilité d’avoir priorisé le projet de jeu du club plutôt que de retrouver l’ambiance chaleureuse de ces réunions plus tôt, le président du RCA David PARIZOT ne cacha pas sa grande joie de remettre sur selle un mode de communication ayant fait largement ses preuves durant les quatre années antérieures à la pandémie.

 

L’indispensable prolongement entre joueurs, dirigeants et partenaires…

 

A la demande de plusieurs partenaires, les dirigeants du club auxerrois se sont donc attelés à placer de nouveau sur les rails ce club à l’appellation typiquement rugbystique afin de renouer avec, un tant soit peu, l’esprit de la troisième mi-temps !

« On va recommencer toutes les soirées et remettre le Club 15 au goût du jour, souligna micro à la main le patron de la société OXO 89, invitant déjà les convives d’un soir à biffer sur leur agenda le premier rendez-vous de l’exercice 2023 chez GROUPAMA à la date du 02 mars.

Puis, s’adressant plus spécifiquement aux néophytes de ces rendez-vous relationnels, David PARIZOT évoqua avec moult détails la philosophie de ce Club 15, prolongement légitime dans le suivi du club. D’ailleurs, la présence de plusieurs joueurs de l’équipe première était saluée par le dirigeant.

« Tous les sponsors ne se rencontrent pas nécessairement le jour des matchs, souvent vécus en famille, précisa David PARIZOT, ils ne se connaissent pas entre eux. D’où l’idée de créer un moyen de communication ad hoc où chacun pourrait prendre le temps de se découvrir… ».

 

 

Un focus sur chacun des sponsors soutenant le club…

 

L’autre élément attractif de ce club, pas si hermétique que cela, est de positionner comme une balle de drop entre les poteaux le sponsor accueillant l’évènement, lui octroyant du temps de parole et la possibilité de pouvoir présenter ses activités à travers son actualité. Ce qui sera chose faite lors de l’intervention de Paulo PIMENTEL, directeur des deux concessions « Etoile 89 » à Auxerre et à Sens.

Toutefois, l’idée d’accélérer la fréquence de ces rendez-vous utiles – à la demande des sponsors, insista David PARIZOT – est du domaine du possible. Notamment d’ici le 02 mars 2023, point d’ancrage du futur rendez-vous officiel !

On aura senti chez lui cette volonté débordante d’enthousiasme d’optimiser ces retrouvailles tellement nécessaires pour tisser des liens.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

On le savait féru de sports collectifs, Jérôme CHAUFOURNAIS ! Il vient de le confirmer en renouvelant le partenariat avec le Rugby Club Auxerrois (RCA), une institution phare du ballon ovale dans l’Yonne. Un protocole d’accord a été paraphé avec le président du club sportif, David PARIZOT.

 

AUXERRE : Une vingtaine de joueurs du RCA ont investi la surface commerciale à l’estampille du centre E. LECLERC, samedi matin. Une présence des plus amicales et sympathiques puisque accompagnés de leurs dirigeants, les protégés du président David PARIZOT sont ainsi venus remercier, le temps de la pose photographique et de quelques gags facétieux à bord des caddies leur généreux donateur, Jérôme CHAUFOURNAIS, PDG de l’enseigne auxerroise.

Un prolongement de partenariat qui court sur les deux prochaines saisons, par ailleurs. Un accord qui mènera le terme de ce soutien jusqu’en 2024. Avec naturellement, la possibilité de poursuivre l’aventure, au-delà de cette date, il va de soi…

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil