GY L’EVEQUE : Une bourse aux échanges de graines, de fleurs et de plantes vivaces sera proposée aux fidèles de ce rendez-vous dominical organisé sur la place de l’Eglise au cœur du village. Dimanche 16 septembre, de 10 h à 16 h, le marché traditionnel de cette commune de Puisaye, située à une dizaine de kilomètres à l’ouest d’Auxerre, bénéficiera d’une nouvelle animation ayant comme thématique l’univers horticole.

Les chalands auront aussi l’opportunité d’y trouver des bouquets de fleurs ainsi que du matériel destiné à l’entretien des jardins. La manifestation sera organisée avec le concours de Didier RIMBAULT, habitant de la commune qui s’investit à la promotion de ce marché champêtre.

Plus d’une cinquantaine d’exposants et moult animations attendent les fidèles visiteurs de la traditionnelle Fête de l’agriculture de l’Yonne. Organisée par le Syndicat des Jeunes Agriculteurs du département, avec le concours appuyé de leurs homologues du canton de l’Avallonnais, cette manifestation populaire se déclinera les 01er et 02 septembre dans la partie la plus méridionale de notre territoire, sur la commune d’ATHIE (Avallonnais). Echange et convivialité iront de pair…

AVALLON : Emilie BUNEL, déléguée aux relations presse des Jeunes Agriculteurs de l’Yonne, le promet : « la nouvelle édition de cette Fête de l’agriculture sera grandiose ! ».

Elle se déroulera ce week-end sous un chaud soleil en offrant l’opportunité aux professionnels de ce secteur économique de pouvoir rencontrer le grand public. L’évènement, toujours très prisé, devrait attirer son lot de visiteurs attentifs aux évolutions de la filière, notamment en matière de protection environnementale et du bien-vivre au fond de l’assiette.

Environ trois mille personnes devraient arpentées le site en plein air où les animations seront copieusement représentées.

Evènementiel servant à la promotion de la filière agricole du territoire, cette fête demeure l’outil primordial du syndicat des JA pour relayer son savoir-faire auprès du grand public et des consommateurs.

Un syndicat fort de 150 adhérents dans l’Yonne…

Signalons parmi les vitrines incontournables de ce rendez-vous annuel, le marché du terroir avec des producteurs qui n’hésiteront pas à faire déguster leurs produits et les vendre. La fête sera totale avec des stands très appréciés du public comme ceux des tracteurs et du matériel ou celui de la mini-ferme. Des démonstrations de tracteurs agrémenteront les aspects loisirs de ce rendez-vous, à l’instar des baptêmes proposées en hélicoptère.

Précisons que le Syndicat des Jeunes Agriculteurs, réparti en neuf cantons sur l’Yonne, est fort de 150 adhérents dont 23 administrateurs et dix membres du bureau. Sa vocation est d’assurer le renouvellement des générations en facilitant les conditions d’accès au métier et en assurant des perspectives de long terme pour les jeunes qui s’installent.

Après deux longues années de réflexion autour de ce projet, le MUSEOPARC Alésia s’est vu délivré par l’Etat la fameuse labellisation nationale. Celle-ci a pour vocation de donner une information objective et homogène sur l’accessibilité des sites et des équipements touristiques. Quatre grandes familles de handicap sont ainsi prises en compte pour pouvoir y prétendre : l’auditif, le mental, la motricité et le visuel. La délivrance de ce label, très recherché par les personnes à mobilité réduite, est un motif de satisfaction pour Michel ROUGIER, directeur général de ce haut lieu du tourisme de Bourgogne Franche-Comté…

ALISE SAINTE REINE (Côte d’Or) : Inauguré en 2012, le bâtiment accueillant les activités du MUSEOPARC Alésia a été examiné de manière minutieuse lors du montage de ce dossier. Celui qui lui a permis au terme de vingt-quatre mois d’analyses et de modifications de pouvoir obtenir le précieux sésame, remis par la marque Tourisme et Handicap.

Toutes les équipes de la structure culturelle avaient été mobilisées sur ce chantier visant à améliorer ce lieu très prisé des visiteurs français et étrangers. Résultante : différents points névralgiques du site ont subi de sérieuses transformations. A commencer par le pôle d’accueil, grâce à la création d’une aire de dépose-minute devant le bâtiment.

L’apport de nouvelles signalétiques (identification des nez de marche dans les escaliers afin d’éviter les chutes malencontreuses) et de couleurs spécifiques sur les mains courantes et autres poignées de portes constituent là-aussi de précieuses aides pour les personnes handicapées. Les toilettes ont été sécurisées avec la pose de flash lumineux en cas d’alerte. Quant au ponton d’accès aux fortifications, il bénéficie désormais de garde-roues.

Gratuité de l’accès au site pour les personnes handicapées et son accompagnant…

En fonction de la nature du handicap, il est même possible de demander un projet de visite conçu sur mesure. Quant aux chiens guides, ils sont acceptés sans l’ombre d’une difficulté.

Grâce à ces aménagements, le site de Côte d’Or se distingue en favorisant la compréhension des lieux et sa circulation. Ainsi, une borne tactile, placée à l’accueil, identifie toutes les ressources liées au handicap et au confort de visite. Des vidéos confèrent une touche de modernisme appréciée des utilisateurs. Enfin, des boucles magnétiques ont été installées à différents endroits stratégiques du musée : l’accueil, la billetterie et au restaurant. Une offre de fauteuils roulants est à disposition sur simple demande à l’accueil de ce site qui privilégie la gratuité pour les personnes atteintes d’un handicap et son accompagnant.

La trente-deuxième édition du fameux festival de jazz, organisée dans la capitale de la Nièvre, du 10 au 17 novembre, sera soutenue à hauteur de 70 000 euros par la Bourgogne Franche-Comté.

NEVERS (Nièvre) : Les organisateurs de la manifestation culturelle bénéficieront de larges subsides en provenance de l’institution représentative de notre territoire. Le Conseil régional a entériné la décision de soutenir l’évènement musical en lui allouant une enveloppe de 70 000 euros.

Créé il y a trente-deux ans, « D’Jazz Nevers Festival » demeure l’un des rendez-vous représentatifs de la dynamique nivernaise autour de la sensibilisation de ce courant musical aux racines américaines.

Considéré comme l’une des manifestations majeures de jazz dans l’Hexagone, ce festival profitera, cette année encore, d’une programmation exceptionnelle. Parmi lesquelles Vincent PEIRANI QUINTET, Régis HUBY ENSEMBLE, Sylvain RIFFLET SEPTET, James CARTER OUTLET QUARTET mais aussi la formation régionale de Franck TORTILLIER.

En parallèle, plusieurs communes de l’agglomération de Nevers accueilleront la « tournée des bouts d’choux » avec cette année, la formation QUARTET NOVO.

Il n’y aura pas que de magnifiques affaires à réaliser lors de la braderie annuelle du Quartier de l’Horloge ce samedi 25 août à Auxerre. La présence de la spécialiste de biscuits, de meringues et de cupcakes icaunaise Sophie BILLON devrait être la source d’un enthousiasme communicatif auprès des plus jeunes des visiteurs. A la grande joie de leurs parents !

AUXERRE : D’ordinaire, lorsqu’elle propose parmi ses services la possibilité d’ateliers destinés à l’approche pédagogique et ludique des plus jeunes de ses clients, la chef d’entreprise auxerroise fournit les tenues, le matériel et les ustensiles adéquats à la réalisation de cette thématique.

L’initiation à la pâtisserie auprès des charmantes têtes blondes requiert des méthodes appropriées et surtout le respect des règles de l’art que cette professionnelle à la tête de sa structure depuis plusieurs saisons, la bien-nommée « BILLE de SUCRE », garantit lors de ses multiples interventions. Il n’y a donc aucune raison pour qu’elle puisse déroger à sa déontologie ce samedi, quartier de l’Horloge !

Répondant à l’invitation de l’Association des artisans et commerçants, et ce pour une présence prévue toute la journée, cette passionnée de pâtisserie (elle possède au fond de sa besace un CAP obtenu lors de cours destinés à l’apprentissage des adultes) fera briller les pupilles de ces néophytes un tantinet trop gourmands.

Des pâtisseries élaborées dans le respect des intolérances alimentaires…

Dès quatre ans, la jeune femme initie les bambins à l’art de confectionner des biscuits. Notamment ceux dont ils raffolent tant : les savoureux cookies, les cupcakes aux formes parfois insolites ou les succulentes meringues.

Sophie BILLON a même intégré parmi ses nombreuses recettes les exigences liées à l’observation d’un régime sans gluten ou sans fruits à coques. Tenant compte, des intolérances alimentaires des uns et des contraintes allergisantes des autres.

Côté ingrédients, la responsable de l’entreprise n’utilise que des produits, provenant, dans la mesure du possible, de producteurs locaux. Chaque recette demeure inédite. Elle élaborée avec soin autour d’une gamme qui comprend diverses variantes, incluant du chocolat, des pralines, des noisettes, des figues, etc.

Bref, de quoi régaler les enfants, mais aussi les plus grands, celles et ceux qui viendront découvrir l’univers sympathique de « BILLE de SUCRE »…

Articles

Bannière droite accueil