La semaine 39 vue par monts et par mots : l'ombre du "Z" s'affiche dans l'Yonne…

« Arène politique ou jeux du cirque… ? Le « Z » s’affiche depuis plusieurs semaines sur tous les panneaux d’affichage de l’Yonne ! Quant à la commune de Saint-Fargeau, elle peut s’enorgueillir de l’aire de pique-nique mise gracieusement à disposition des visiteurs. Ce groupe d’amis, venus de toute la France à la découverte du château, ont su apprécier les lieux de belle manière… ». « Arène politique ou jeux du cirque… ? Le « Z » s’affiche depuis plusieurs semaines sur tous les panneaux d’affichage de l’Yonne ! Quant à la commune de Saint-Fargeau, elle peut s’enorgueillir de l’aire de pique-nique mise gracieusement à disposition des visiteurs. Ce groupe d’amis, venus de toute la France à la découverte du château, ont su apprécier les lieux de belle manière… ». Crédit Photos : Dominique BERNERD.

Nouvelle rubrique dans les colonnes de Presse Evasion ! Notre chroniqueur Dominique BERNERD passe en revue les faits essentiels de l’actualité de la semaine écoulée. Avec son regard scrutateur un tantinet ironique et sa plume aiguisée ! Un rendez-vous que nous partagerons chaque semaine pour le plaisir d’en savoir plus sur ces faits qui ponctuent l’actualité de notre monde au quotidien…

 

BILLET : Lundi : l’Yonne se singularisait déjà en étant le seul département de Bourgogne Franche-Comté traversé par le TGV sans qu’il ne s’y arrête. Bis repetita après que la SNCF ait annoncé le retour de trains Corail entre Paris et Lyon, avec arrêts à Melun, Dijon et Mâcon. Oubliant au passage la gare de Laroche-Migennes ! Nous regarderons donc une fois encore, passer des trains qui offraient des prix attractifs et auraient pu mettre notre département à moins de trois heures de la capitale des Gaules.

Mardi : ils gisent un peu partout, ces pauvres « papillons » de polypropylène, aux ailes brisées et il est de plus en plus fréquent d’en rencontrer, que ce soit sur les trottoirs, dans les caddies de supermarché, dans la campagne ou les caniveaux… Combien de masques jetables sont ainsi dispersés chaque jour au regard des 50 millions utilisés chaque semaine en France ? Un nouveau type de pollution qui s’alimente de l’incivisme de certains. Pour mémoire, jetés ainsi dans la nature, il leur faut plusieurs siècles pour se dégrader !

 

 

Le sens de l'accueil s'apprécie à Saint-Fargeau...

 

Mercredi : le Qatar s’est acheté un nouveau jouet pour son club de foot parisien et les médias nationaux sont en transe… Le premier but de Lionel MESSI sous les couleurs du PSG a fait le tour de la planète footballistique. MESSI va toucher la balle ! MESSI s’élance ! MESSI va marquer ! MESSI communie avec le public ! MESSI a parlé ! MESSI marche sur les eaux ! MESSI guérit les paralytiques ! Mais non… Mais si !

Jeudi : la commune de Saint-Fargeau met depuis longtemps gratuitement à disposition de ses visiteurs, un espace d’accueil où il est possible de pique-niquer à l’abri. Situées au cœur même du village, à deux pas du château qui en fait sa renommée, ces halles en bois, au sol carrelé, avec point d’eau, toilettes, tables et bancs, voient ainsi passer des milliers de touristes chaque année. Une initiative qui redonne au mot « accueil » son sens premier et qu’il est impérieux de saluer de belle manière.

Vendredi : un ancien Président de la République condamné à un an de prison ferme pour financement illégal de sa campagne présidentielle, après une première condamnation à trois ans dont un ferme pour corruption et trafic d’influence… Son ancien Premier Ministre, amateur de rillettes, condamné à cinq ans de prison dont deux ferme pour détournement de fonds publics, complicité et recel… D’autres encore déjà passés sur le banc de justice, comme cet ancien Ministre de l’Intérieur, qui écopera d’un an ferme pour le même motif, ou ce Ministre de l’Economie, pris la main dans le sac, coupable de fraude fiscale et condamné à ce titre à quatre ans de privation de liberté dont deux ferme… Un cauchemar ! Ma France était devenue une « république bananière »… Ouf ! Le réveil a fini par sonner, m’extirpant de ce qui n’était qu’un mauvais rêve. A la radio, l’on disait que le cours des bananes avait brusquement flambé durant la nuit…

 

Z comme Zorro ou Z comme zozo !

 

Samedi : renard rusé qui fait sa loi, Eric ZEMMOUR, le cavalier néo candidat non déclaré, a surgi hors de la nuit et court vers l’aventure au galop… Laissant dans son sillage ces affiches placardées aux quatre coins du département. Pâle copie du célèbre film éponyme de Costa-Gavras sorti en 1969, dénonçant l’assassinat du député grec Grigoris LAMBRAKIS et la dictature des colonels. Un « Z » qui avait alors valeur de symbole pour tous ceux qui défendaient la liberté, initiale du mot grec ancien se traduisant par « Il est vivant ». A chacun aujourd’hui d’en déchiffrer le message selon ses convictions : un Z comme Zorro, un Z comme zozo… !

Dimanche : acrobate aux mille vies, il fut à la fois vendeur de télévisions, repreneur de sociétés en faillite, chanteur, capitaine d’industrie, boxing partner de Jean-Marie Le PEN, ministre, taulard, patron de presse, comédien, président de l’Olympique de Marseille… Escroc et bateleur de foire pour les uns, chef d’entreprise hors pair pour les autres, Bernard TAPIE a fini par monter à son tour dans le train du crabe et s’en est allé aujourd’hui à l’âge de 78 ans. Salut l’artiste !

 

Dominique BERNERD

 

Articles

Bannière droite accueil